Vapour Smoothing

Publié le 10/01/2022 Par Matt Hatch
SLS Vapour Smoothing

Lisser les surfaces rugueuses

La fabrication additive permet de produire pratiquement toutes les pièces souhaitées, quelle que soit leur géométrie, en engendrant des frais d'installation minimes. Cependant...

Même s'il est vrai que chaque procédé de production présente ses propres avantages et inconvénients, l'impression 3D évolue constamment et bien plus rapidement que d'autres technologies de fabrication. Il est donc souhaitable de se tenir informé des derniers développements. 

Le nouveau post-traitement de Protolabs (leader mondial de la fabrication numérique) appelé « Vapour Smoothing », permet ainsi d'optimiser la fabrication additive. Grâce à lui, les pièces imprimées en 3D avec la matière PA-12 couramment utilisée et l'élastomère TPU-01 présentent une finition de surface lisse, similaire à celle obtenue avec le moulage par injection.

Combler l'écart

Avant que cette technologie ne soit proposée, des compromis étaient nécessaires. Bien sûr, vous pouviez produire les formes ou les géométries souhaitées dans ces matières couramment utilisées, grâce au frittage laser sélectif (SLS) ou au Multi Jet Fusion (MJF), mais la qualité de surface était nettement inférieure à celle offerte par le moulage par injection.

Vapour Smoothing combe cet écart entre les deux procédés. Il n'est désormais plus nécessaire de sacrifier la liberté de conception ou les frais d'installation d'une production en petite série si vous souhaitez obtenir une surface esthétique ou étanche. Vous pouvez dorénavant bénéficier du meilleur des deux mondes.

Avant l'avènement de ce processus automatisé, comme la plupart des fabricants d'impression 3D, nous pouvions produire une surface plus lisse manuellement, à l'exception toutefois des zones difficiles d'accès.  Désormais, grâce à ce processus, toutes les surfaces des pièces PA-12 et TPU-01 peuvent être « lissées », afin de répondre à des besoins esthétiques ou fonctionnels.

Le secret de ce procédé réside dans le fait qu'au lieu d'intervenir avec un processus manuel ou mécanique, tel que l'usinage CNC, la vapeur chimique lisse les surfaces.  Et, comme son nom l'indique, ce procédé fait appel à la vapeur : il peut donc atteindre les zones inaccessibles à un processus mécanique.

Principe de fonctionnement

Nous sommes l'une des premières entreprises européennes de fabrication numérique à utiliser PostPro3D d'AMT, un procédé conforme aux réglementations strictes en matière de santé et de sécurité. Contrairement à d'autres procédés, Vapour Smoothing n'élimine pas la matière de la pièce.

Au lieu de cela, nous plaçons plusieurs pièces sur un support dans une chambre de traitement hermétique, puis nous les chauffons avant d'introduire un agent de finition. Celui-ci s'évapore et la vapeur est diffusée sur toutes les surfaces des pièces afin de produire une fusion chimique contrôlée. Cette méthode permet de réduire les pics et les creux sur la surface en liquéfiant et en répartissant uniformément la matière dans une atmosphère soigneusement régulée.

Une fois le procédé terminé, l'équipement évacue l'agent de finition vers une cuve de collecte afin qu'aucun résidu ne soit laissé sur les pièces. Il ne vous reste plus qu'à les expédier.

Les avantages

Non seulement vous obtenez des pièces plus lisses, dont l'apparence est améliorée d'un point de vue esthétique, mais le procédé permet également d'étanchéifier les pièces à l'eau et à l'air en comblant les plus petites cavités.  Cette surface plus lisse est également beaucoup plus facile à nettoyer, ce qui est un facteur essentiel pour certaines applications, notamment dans le secteur médical.

Le procédé n'affecte pas les propriétés mécaniques, qui sont même améliorées, notamment au niveau de l'allongement à la rupture et de la résistance à l'impact.

Nombreuses autres applications possibles pour l'impression 3D

Cette nouvelle capacité à lisser et à étanchéifier toutes les surfaces permet d'utiliser les pièces PA-12 et TPU-01 imprimées en 3D dans bien plus d'applications qu'auparavant.

Les pièces imprimées en 3D à l'épreuve des fuites sont ainsi adaptées aux réservoirs, aux tuyaux et aux conduits à palier fluide, aux couvercles de soupapes et aux puisards d’huile dans le secteur automobile. Étant donné que ces pièces résistent à la sueur grâce au procédé Vapour Smoothing, elles sont également idéales pour de nombreuses applications dans le secteur médical et industriel, où la facilité de nettoyage des pièces en plastique est une préoccupation majeure.

Le procédé Vapour Smoothing a permis d'éliminer un inconvénient inhérent aux pièces PA-12 ou TPU-01 imprimées en 3D.  Il vous propose toutes les possibilités de conception de la fabrication additive, tout en assurant une finition de surface qui n'était auparavant possible qu'avec le moulage par injection.

Un tout nouveau monde de possibilités attend désormais les ingénieurs de conception.  Cela prouve aussi que les ingénieurs doivent rester au fait des évolutions rapides de l'impression 3D.  Les procédés évoluent et progressent constamment, offrant ainsi de nombreuses possibilités supplémentaires aux concepteurs.

Identifié: Impresión 3D